Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » Tribunes 2013 » Tribune de l’opposition d’avril 2013


jeudi 14 mars 2013
Tribune de l’opposition d’avril 2013

Le Débat d’Orientation Budgétaire 2013 du Plessis-Robinson lors du Conseil Municipal du 27 février 2013 : tout en non-dit et cachotteries. Bel exercice de langue du bois, masquant un endettement galopant (+ 120 % depuis 2008) et des investissement douteux.

Conseil municipal du Plessis Robinson, le 27 février 2013 : à l’ordre du jour, essentiellement le débat d’orientation budgétaire (DOB).

Si le véritable débat et l’ensemble des éléments sont fournis avec le budget voté au printemps, le DOB permet d’ores et déjà de découvrir ce que seront les grandes lignes de la politique budgétaire de la commune en 2013. Ainsi, à l’occasion de ce débat nous avons pu aborder au travers de la politique d’investissement, les questions d’aménagement, d’écoles, d’équipements, d’urbanisme, ou encore la question du lycée… Nous regrettons simplement, une fois encore, les contre-vérités et les caricatures qui ont été entendues au cours de cette séance

Ainsi, la présentation budgétaire commence, comme à l’accoutumée par une présentation de la situation nationale et internationale. Chacun s’accorde sur le constat de la crise, de l’ampleur des difficultés et du travail à faire pour redresser le pays dans la justice. Mais présenter le dépassement des 3% de déficit public comme une promesse non tenue du gouvernement est grotesque quand on sait que sous le « quinquennat » Sarkozy, les déficits ont autant augmenté que sous l’ensemble des autres gouvernements de la 5ème République et que c’est cette facture que nous payons aujourd’hui.

Mais au-delà des sujets nationaux, bien sûr, ce sont surtout les questions budgétaires locales qui nous ont occupés.

Comme d’habitude, la présentation du taux d’endettement de la ville par la majorité est flatteuse. Pourtant il est de 1 321€ / hab alors qu’il est de 1 049€ pour la strate. Une présentation quelque peu idéaliste oublie d’insister sur l’en cours total de la dette qui passe de 28 millions en 2012 à 37 millions en 2013 (+32% !!!) soit 1 057€ / hab en 2012 et 1 343€ / hab en 2013. Voici la réalité. Enfin, pas tout à fait. Tout cela ne tient pas compte du fameux PPP   (partenariat public privé) qui pourrait bien multiplier ces chiffres par deux !

Evidemment, la fiscalité est présentée comme contenue car les taux n’augmentent pas. C’est bien, certes, mais c’est oublier un peu vite que l’évolution des bases fait qu’en réalité vos impôts augmentent bien en 2013, même si les taux n’augmentent pas !

Le pharaonique pôle culturel pèse bien sûr très lourd dans la politique d’investissement de la ville. Nous n’avons eu de cesse d’en dénoncer son coût, même si nous reconnaissons bien volontiers l’utilité de ce type d’équipements. Plus étonnant la vidéo-protection est considérée comme un investissement structurant pour la ville. Nous n’avons toujours pas compris pourquoi. Nous savons par contre que nous avons un outil qui permet d’agir au quotidien pour la sécurité des habitants : le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, qui… ne se réunit jamais !

Et si nous sommes d’accord avec les investissements du quotidien qui sont réalisés (entretien des voiries, écoles, bâtiments publics, équipements…) parce qu’ils sont nécessaires, nous dénonçons la suppression de sept salles de classes informatiques pour en faire des salles de classe (l’équivalent d’un groupe scolaire). Nous n’avons eu de cesse de répéter depuis des années que nous avions besoin d’une école et que la municipalité sous-estimait les besoins. Nous ne nous étions pas trompés.

Pour finir sur une note positive et un peu d’humour, nous saluons l’adhésion (enfin) de la ville à Autolib. Par ce beau geste, la ville va enfin pouvoir permettre au député de la circonscription qui ne se déplace que comme cela, de trouver des bornes au Plessis Robinson. Beau geste démocratique.


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste