Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » C’est vous qui le dites » Une décision ubuesque


jeudi 15 août 2013
Une décision ubuesque

Durant la première quinzaine du mois d’août, le Plessis-Robinson vit au ralenti : beaucoup d’habitants sont partis en vacances, bien des magasins sont fermés pour congés, la circulation automobile est réduite, le stationnement ne pose plus de difficultés.

Cette période est propice à la réalisation de travaux de voiries. En la matière, notre ville tient son rang !

Alors que d’importants travaux de construction ou de rénovation de voiries ont été entrepris ( quartier Colbert depuis le début de l’année avec un dispositif de déviations ponctuelles, avenue de Gaulle, avenue Aristide Briand avec les Terrasses de Castelmore sans compter le chantier rue Mansard), la réfection du revêtement de la rue P. Rivet, entamée début août, s’est effectuée de nuit entre 20 heures et 6 heures.

Il s’agirait de travaux sur le périphérique parisien, on pourrait comprendre... ! Mais au Plessis-Robinson ?

Est-ce parce que les riverains de cette rue n’habitent pas des immeubles du standing de ceux que la ville favorise partout ailleurs, qu’ils peuvent être troublés dans leur sommeil ?

Comme dirait le Père UBU « merdre alors » à celui qui a pris une telle décision.

Christian.


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste