Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Dans notre ville » Réunion citoyenne du quartier du Pierrier du 24 janvier (...)


dimanche 8 février 2015
Réunion citoyenne du quartier du Pierrier du 24 janvier 2015
Suppression de la ligne 195

Le samedi 24 janvier, les habitants du Pierrier étaient conviés à une « réunion citoyenne » de 10 heures à 12 heures. Bien que l’objet de cette réunion ne fût pas affiché, il est vite apparu que la préoccupation des habitants du Pierrier était la suppression de la ligne 195 sur le boulevard du Moulin de la Tour.

Un collectif avait rencontré la RATP et appris que c’est à la demande de la mairie que le parcours du 195 a été modifié. Ce collectif a recueilli plus de 400 signatures pour protester contre la suppression du bus 195.

Même si l’adjoint au transport a tenté de justifier cette demande par la nécessité de la pose de matériels de sécurité pour ralentir le flot de voitures, la vraie raison, rappelée par la RATP, semble être une demande de quelques riverains du boulevard du Moulin de la Tour. Le même adjoint, également délégué au développement durable semble oublier que l’intérêt de quelques-uns (fussent-ils élus) gênés par le bruit des bus ne doivent pas à eux seuls immobiliser un quartier entier…

Les conséquences de cette décision unilatérale de la mairie sont :

  • Il faut maintenant plus d’un 1/4 d’heure pour atteindre l’arrêt du 195 au carrefour de la Division Leclerc en passant par le chemin de la Fosse Bazin, voie très mal entretenue, boueuse et mal éclairée,
  • Le bus met 20 mn au lieu de 10 mn auparavant pour atteindre la rue de la Cavée,
  • Dans l’autre sens, la suppression du trajet sur le boulevard du Moulin de la Tour prive les habitants du Pierrier d’un accès facile au marché ou au cœur de ville.

Les habitants ont reproché au maire de délaisser le quartier, ce qui leur a valu une semi-colère du maire invoquant « la difficulté du relief » qui en fait un quartier plus excentré. Est-ce une raison pour le délaisser ?

À bout d’arguments, le maire-adjoint a fini par proposer le rétablissement de la boucle du 195 passant par le stade du Panorama. Une boucle dans le sens inverse pourrait également être créée pour permettre l’accès au centre du Plessis-Robinson. La mairie doit en faire la demande à la RATP. Même si on ne peut que se féliciter de la démarche néo-participative de la mairie, quel dommage de ne pas avoir songé à demander aux habitants du Pierrier ce qu’ils attendaient en termes de transport en commun après avoir souligné le caractère excentré du quartier ! Si ce quartier est trop loin pour le maire, ne fallait-il pas s’attendre à ce que le centre ville semble éloigné aux habitants du Pierrier ?

Dans la conversation et pour témoigner de son appétence tardive pour le quartier, la majorité municipale a évoqué quelques projets futurs :

  • Les caméras de surveillance arriveraient bientôt : l’une devant l’école Louis Pergaud, l’autre devant la pharmacie. Constatant le coût de cette vidéo-surveillance (investissement : 36 k€ par caméra ; fonctionnement : 7,5 k€ /an) et la quiétude du Pierrier, le choix politique est clair : privilégier la ligne sécuritaire au détriment d’autres priorités. Rappelons que les CM2 de Louis Pergaud partent en classe verte auto-gérée sans aide de la mairie pour des raisons de restrictions budgétaires !
  • Le maire pense au Pierrier puisqu’il a un projet immobilier ! Il compte détruire le gymnase, le théâtre et le centre de loisir pour installer, à la place du parking du gymnase, une nouvelle résidence immobilière. Il espère ainsi trouver le budget permettant de réhabiliter le gymnase et de construire un nouveau centre de loisir. Le projet immobilier offrirait même, selon lui, la possibilité de régler les problèmes de stationnement du Pierrier en permettant, sous le projet immobilier, de construire quelques places de parkings supplémentaires que les habitants actuels du Pierrier pourraient acheter… Ces quelques places permettront-elles de régler les problèmes de stationnement au Pierrier ? Suffiront-elles à compenser l’arrivée des nouveaux habitants ? Quelles seront les possibilités pour les Robinsonnais venant au gymnase ?
  • Les habitants du Pierrier vont devoir s’habituer à vivre à cöté d’un quartier en chantier puisque Clamart a annoncé la création d’un nouveau quartier… Dire qu’ils se remettent à peine des travaux lié au PPP  -Voirie (Partenariat Public Privé) qui avaient concerné la majorité des routes du Pierrier pendant deux ans, y compris celles (comme la rue Iské) qui avaient été déjà refaites en 2009. En parlant de route en bon état remise à neuf en dépit du bon sens budgétaire, la majorité municipale a informé que le déménagement d’EDF allait entraîner de nouveaux travaux dans la rue du Moulin de la Tour : une ligne à Haute Tension qui alimente la ville passe sous la route et doit être modifiée… Chouette de nouveaux travaux !

Merci, Monsieur le maire !


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste