Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » Open bar pour promoteurs « choisis »


jeudi 1er février 2018
Open bar pour promoteurs « choisis »

Près de 3 500 logements promis ou vendus à des promoteurs désignés sans consultation, sans études globales, sans études d’impacts, sans analyse des flux de circulation, sans analyse des besoins en équipements publics…

Le conseil municipal du 19 décembre 2017 illustre pleinement la frénésie bâtisseuse de la majorité municipale. Cet appétit de promotion immobilière se traduit par une multitude de projets qui donne « une impression de jeu de Monopoly entre amis », sans vision globale des impacts sur notre commune. Ainsi, lors de ce conseil, la majorité municipale a :

  • voté la création d’une résidence de 70 logements à la place de l’ancienne poste,
  • acté la vente du quartier Ledoux à la SEMPRO pour y construire plus de 1700 logements,
  • promis à la vente à 5 promoteurs plus de 750 logements sur NOVEOS  ,
  • autorisé près de 500 logements, sur le terrain réservé dans le PLU   pour construire le lycée,
  • promis à un promoteur 8500 m² à bâtir dans la ville (sans préciser où)…

Bref, près de 3 500 logements promis ou vendus à des promoteurs désignés sans consultation, sans études globales, sans études d’impacts, sans analyse des flux de circulation, sans analyse des besoins en équipements publics…

Nous dénonçons les méthodes de la majorité qui ne respecte pas le PLU   qu’elle a voté, réserve des emplacements pour y faire autre chose, vend la moindre parcelle sans réflexion préalable !

Nous nous indignons contre ces méthodes opaques de désignation de promoteurs sans consultation et ce d’autant plus que l’opposition n’est pas représentée dans les sociétés d’aménagement de la ville. Nous exigeons de voir les études globales que les Robinsonnais payent depuis des années… En vain ! Désignations opaques, vente à la découpe sans réflexion, …
Que cache-t-on encore ?

Nous appelons ceux que ces méthodes révulsent à se rassembler pour changer de politique au Plessis-Robinson !

Vos élu-e-s de l’opposition :
Jean-François PAPOT, Béatrice MAUBRAS,
Christophe LEROY, Catherine FAGUETTE
(Extrait de la Tribune de l’opposition de février 2018)


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste