Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » Ravalements obligatoires : le maire a menti !


jeudi 1er février 2018
Ravalements obligatoires : le maire a menti !

Danger ! Le dernier Petit Robinson évoque « des vagues successives de ravalement sur l’ensemble du territoire ».

Le maire veut utiliser son droit d’imposer aux propriétaires le ravalement d’un bâtiment. Il l’a présenté comme une mesure exceptionnelle concernant uniquement quelques « petits plots » de la rue Fourcade. ... Mais, surprise : le dernier Petit Robinson évoque « des vagues successives de ravalement sur l’ensemble du territoire ».

La décision est tout autre si la mesure ne concerne pas uniquement les bâtiments dangereux mais tous ceux qui « déplaisent » au maire ! L’opacité des décisions est ici d’autant plus lourde de conséquences que la loi impose l’obligation de conjuguer ravalement et isolation du bâti. Les travaux coûteront d’autant plus cher aux propriétaires excluant une nouvelle fois de la ville une partie des Robinsonnais. Pour éviter cette dérive, nous avions proposé une commission mixte et le droit pour les propriétaires de contester la décision.

L’ampleur des travaux souhaités montre pourquoi la majorité a refusé !

Vos élu-e-s de l’opposition :
Jean-François PAPOT, Béatrice MAUBRAS,
Christophe LEROY, Catherine FAGUETTE

(Extrait de la Tribune de l’opposition de février 2018)


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste