Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » Le lycée au Plessis, l’alibi volant ?


jeudi 1er février 2018
Le lycée au Plessis, l’alibi volant ?

Trois fois de suite, la majorité a réservé un terrain pour le lycée, l’a acheté sous ce motif… puis l’a vendu pour faire des logements !

Depuis de nombreuses années, le maire se sert du lycée comme un « alibi » pour récupérer des terrains et les revendre à des promoteurs. Pour preuves :

  • En 2010, la ville a acquis un terrain situé dans le bois de la Solitude pour faire le lycée mais en 2011, la majorité a vendu le terrain pour faire des logements,
  • En 2013, la ville réservait, officiellement pour édifier le lycée, le terrain du Parc technologique et pourtant en 2015, la SPL a acquis le parc pour y faire des logements,
  • Fin 2015, la majorité a réservé, dans le nouveau PLU  , une parcelle dans NOVEOS   pour construire un lycée et l’a acheté pour cette raison en 2016.
  • Et en décembre, surprise ! La majorité annonce que ce sont 500 logements qui vont se construire à cet emplacement.

Et maintenant ? Où sera le prochain emplacement réservé pour le lycée qui servira finalement un promoteur ?

Trois fois de suite, la majorité a réservé un terrain pour le lycée, l’a acheté sous ce motif… puis l’a vendu pour faire des logements !

Vos élu-e-s de l’opposition :
Jean-François PAPOT, Béatrice MAUBRAS,
Christophe LEROY, Catherine FAGUETTE
(Extrait de la Tribune de l’opposition de février 2018)


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste