Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson



dimanche 11 mars 2018
L’union fait la force

À chaque problème, dans un quartier qui s’oppose à un projet ou dans une école qui ne serait pas assez soumise, la réponse est toujours la même : la stigmatisation, la division des « opposants », la menace… Et chacun dans son coin croit être seul, se lasse, part ou se soumet. La propagande de la majorité est telle que nous, élus de l’opposition, ne pouvons plus aider publiquement ces personnes, ces collectifs qui seraient immédiatement accusés d’être téléguidés. Et pourtant, les élus ne sont rien d’autre que des représentants de la population ! Nous appelons les collectifs à se regrouper, indépendamment de nous, non pas à des fins politiciennes mais pour constituer ce que la majorité déteste : un poids suffisamment fort pour infléchir la politique municipale dans l’intérêt général !

Plus globalement, nous appelons, à deux ans des élections locales, à ce que naissent des collectifs capables de porter un projet municipal différent de celui de M. Pemezec et peut-être même différent du nôtre. L’objectif n’est pas de constituer une liste sous telle ou telle bannière mais de recréer au Plessis-Robinson une autre pratique de la démocratie locale.

Vos élu-e-s de l’opposition
JF PAPOT, B MAUBRAS,
C LEROY, C FAGUETTE

(Extrait de la Tribune de l’opposition de mars 2018)


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste