Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » Pourquoi la majorité fait-elle payer aux contribuables (...)


samedi 6 avril 2019
Pourquoi la majorité fait-elle payer aux contribuables l’entretien des espaces verts de résidences privées ?
Tribune de l’opposition d’avril 2019

Le terrain Carlyle, à l’angle des rues Descartes et Langevin, a été réservé par la majorité dans le PLU   de 2015 pour y construire un lycée. Finalement, et comme trop souvent au Plessis-Robinson, le maire a préféré le vendre l’an dernier à un promoteur pour qu’il y construise 350 logements.

Le sujet était de retour au conseil municipal du 11 février puisque la majorité a accepté de récupérer les 4 000 m² d’espaces verts et de « rivière » que l’architecte a implantés dans son projet.

Nous nous sommes opposés à ce nouveau cadeau fait aux futurs copropriétaires et surtout au promoteur qui ne conserve finalement que la partie rentable de son terrain. La ville s’engage donc à payer ad vitam aeternam les coûts d’entretien de cet espace qui ne profitera essentiellement qu’aux habitants de ces copropriétés !

Cette nouvelle ponction dans les finances de la commune est simple à estimer puisque ce terrain représente 1/5 des espaces verts de la Cité-Jardin dont l’entretien coûte 620 000 € par an à la ville.

Ce sont ainsi près de 124 000 € par an (soit 4 € par habitant) que nos impôts paieront alors que la majorité municipale passe son temps à se plaindre de ses manques de moyens financiers pour justifier les hausses d’impôts ou coûts payés par les usagers pour les services (culturels, éducatifs, sportifs…) qu’elle propose.

Pourtant, une simple servitude de passage aurait pu permettre à tous les Robinsonnais de profiter de ces espaces verts.

Il est vrai que les promoteurs devraient alors justifier aux acheteurs les fortes charges annuelles pour les espaces verts.

C’est, pour la majorité, tellement mieux de faire payer le contribuable ! Ses électeurs ne demandent que cela.

Vos élu-e-s de l’opposition :
JF PAPOT, B MAUBRAS,
C LEROY, C FAGUETTE

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste