Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » « Les constructions poussent comme des champignons ! (...)


jeudi 13 juin 2019
« Les constructions poussent comme des champignons ! »
Tribune de l’opposition de juin 2019

Un article du Parisien du 18 avril nous informait de l’arrivée d’un troisième transformateur électrique au poste source du Plessis-Robinson...

L’augmentation de 50 % de la puissance d’un poste source n’est pas classique en Île-de-France mais alors, quelle mouche a donc piqué le gestionnaire du réseau ? Bien sûr, une partie de cette puissance est destinée à assurer les besoins du futur tramway mais la vraie raison se trouve ailleurs puisque, selon les mots de la chargée de projet à Enedis :

« C’est lié aux besoins du secteur : les constructions poussent comme des champignons ! ».

Et effectivement, entre les futurs quartiers du Panorama et Plaine Sud, à Clamart, la « ZAC NOVEOS   », la multiplication par 3 des logements sur le secteur Ledoux et l’ensemble des autres projets disséminés dans la ville, la comparaison même indélicate, avec une champignonnière, n’est pas fausse.

En effet, rappelons-nous que depuis le dernier vote municipal du PLU   en 2015 (il est désormais voté au Territoire sans même faire l’objet de débats lors du conseil municipal), la majorité a acté la création d’une résidence de 70 logements en lieu et place de l’ancienne poste, la vente du quartier Ledoux à la SEMPRO pour y construire plus de 1 700 logements, promis à la vente à 5 promoteurs plus de 750 logements sur NOVEOS  , autorisé près de 500 logements, sur le terrain qui avait été réservé dans le PLU   de 2015 pour construire le lycée , promis à un promoteur 8500 m2 à bâtir dans la ville (liste non exhaustive)...

Déjà, les Robinsonnais-es mesurent quotidiennement l’impact des travaux menés au Plessis comme à Clamart, sur le secteur Ouest comme au Pierrier, lorsqu’ils partent au travail : bouchons en voiture, tramway déjà saturé alors que les nouveaux habitants ne sont pas encore arrivés... Au moins, l’opérateur du réseau électrique a-t-il pris la mesure des conséquences de la densification voulue et orchestrée par la majorité... Pour le reste , nous ne savons rien !

Les projets globaux municipaux sont opaques et seules les publicités des promoteurs apportent par bribes des éléments sur la « vision » que se fait la majorité de sa ville : aucun plan d’aménagement exposé, aucune étude d’impact, aucun plan de mise à niveau des services et équipements publics présenté, aucun débat... rien !

Pire ceux qui osent protester (associatif, élu ou riverain) sont maintenant, directement ou indirectement, systématiquement poursuivis sur leurs deniers pour mater les désaccords !

Dormez bien citoyens, la majorité s’occupe de tout !!!


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste