Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition » Stratégie masquée et promesses qui n’engagent...


samedi 9 novembre 2019
Stratégie masquée et promesses qui n’engagent...
Tribune de l’opposition de novembre 2019

Stratégie masquée et promesses qui n’engagent que ceux qui y croient ou ceux qui ne savent pas

Comme les belles paroles de campagne de la majorité reviendront prochainement, il nous semble utile d’illustrer la valeur des engagements qu’elle prendra bientôt.

Chacun constate dans la ville l’émiettement des secteurs pavillonnaires, qui bien avant les projets dissimulés sur les nouveaux secteurs Ledoux ou Noveos   (et les 15 000 habitants qui iront avec), dénaturent progressivement le cadre de vie robinsonnais. Or que promettait la majorité dans son programme de 2014 (Page 8) ?

« Sanctuariser les secteurs pavillonnaires. Face au projet d’urbanisation massive de la Métropole du Grand Paris, notamment sur les quartiers pavillonnaires trop peu denses à ses yeux, il est indispensable et urgent de renforcer les règles d’urbanisme permettant de protéger ces quartiers et de veiller à ce que chaque opération immobilière se fasse en concertation étroite avec les riverains. »

Faut-il seulement y voir un renoncement ? Non, c’est un euphémisme à la lumière des propos de M. Pemezec issus du compte rendu officiel d’un conseil municipal de juin 2011 :

« Nous allons faire comme nous l’avons fait jusqu’à présent dans toutes les zones que nous avons transformées, c’est-à-dire que nous allons tout simplement donner du COS... Et c’est à l’occasion de ces ventes que nous nous rendrons acquéreurs de ces différentes parcelles, qu’à l’occasion nous les regrouperons lorsque ce sera possible et que nous ferons évoluer cette zone... »

Tout est dit : modification de PLU  , évolution du zonage, encouragement des promoteurs, émiettement des secteurs pavillonnaires, bref l’antithèse des promesses de 2014 mais la description parfaite de ce que la majorité fait depuis ! Comme il ne faudrait pas que les électeurs s’en aperçoivent, les modifications de PLU   ne vous sont pas expliquées et ne sont d’ailleurs même plus débattues au conseil !

La Politique, au sens noble, n’a, pour nous, de sens que dans le respect des engagements. Elle n’est légitime que si les citoyens sont pleinement conscients des décisions prises par leurs élus pour la cité.

Vos élu-e-s de l’opposition :
JF PAPOT, B MAUBRAS,
C LEROY, C FAGUETTE

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste