Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson



mardi 21 septembre 2010
La rivière

Nous disposons maintenant d’une nouvelle rivière, avec ses boucles, ses méandres, son parcours sinueux, des cascades, des fleurs et plantes aquatiques, et même des poissons, des petits ponts de bois, comme dans la chanson, des barques, fixes, pour le décor, le tout lové au milieu d’appartements de standing. Au fait combien cela coûte-t-il ?

M. Pémezec est un grand bâtisseur. S’il ne déplace pas encore les montagnes, il fait jaillir l’eau où on ne l’attend pas. Bien que nous soyons sur un plateau, nous disposons d’une nouvelle rivière, avec ses boucles, ses méandres, son parcours sinueux, des cascades, des fleurs et plantes aquatiques, et même des poissons, des petits ponts de bois, comme dans la chanson, des barques, fixes, pour le décors, mais aussi des immeubles les pieds dans l’eau, avec l’humidité va avec ?

Au fait, où est la HQE « Haute Qualité Environnementale » tant vantée lors des dernières élections municipales dans le tract de P Pémezec, avec son logo bleu, suivi de la mention « nous allons faire ». Avec la mention « nous avons fait », étrangement, pas de petit logo bleu, c’est-à-dire pas de HQE .

Réfléchissons un tout petit peu, tout cela doit avoir un coût, la rivière, étude et réalisation,combien ??? Le fonctionnement de la rivière, combien ??? L’entretien courant, l’énergie nécessaire dépensée pour le bon fonctionnement de tous les appareils sophistiqués, pour le traitement des boues, des filtres et autres décanteurs, des pompes pour remonter l’eau (tiens je pense à Raymond Devos ) vers sa « source ».

Monsieur le maire, pourriez-vous indiquer dans le PETIT ROBINSON à vos administrés combien coûte cette fine plaisanterie. Qui paye ? Les riverains privilégiés jouissant du spectacle ou le Robinsonnais de base avec ses impôts ?


portfolio


info document


Version imprimable de cet article Version imprimable
Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste