Ensemble, donnons un autre avenir au Plessis-Robinson

Accueil » Le Plessis-Robinson » Les tribunes de l’opposition

Les tribunes de l’opposition

Textes des tribunes de l’opposition dans le mensuel municipal.


Les articles de la rubrique

  • 13 juillet - La vraie-fausse écologie de la majorité
  • 13 juillet - Au Plessis-Robinson, le silence est d’or ...

    Depuis 2014, le maire, ou son représentant, se fait voter progressivement, non pas les pleins pouvoirs puisqu’il en dispose déjà implicitement, mais la non discussion en conseil. Il s’est ainsi donné le droit de décider sans débat de : modifier l’affectation des propriétés communale ; décider les augmentations des tarifs des services municipaux, fixer les prix des terrains acquis par la commune ; décider des participations demandées aux promoteurs pour le financement des équipements publics... et tout cela sans avoir besoin même d’en parler au conseil municipal !

  • 13 juin - Impôts locaux : de qui se moque-t-on ?
  • 13 juin - « Les constructions poussent comme des champignons ! »

    Un article du Parisien du 18 avril nous informait de l’arrivée d’un troisième transformateur électrique au poste source du Plessis-Robinson...

  • 13 mai - Fuite en avant et exclusion des classes moyennes : la politique urbaine de la majorité est au service du budget !
  • 6 avril - Brigade de l’environnement : derrière un titre pompeux, la brigade sera-t-elle à la hauteur des enjeux écologiques ?
  • 6 avril - École François Peatrik : un choix radical et un projet dissimulé !

    L’école a bien besoin d’être rénovée mais la majorité municipale a, dans son programme, fait des choix radicaux dont celui de sacrifier une partie de la cour. Comment approuver le dépôt d’un permis de construire sans avoir même pu voir le projet repensé ?

  • 6 avril - Pourquoi la majorité fait-elle payer aux contribuables l’entretien des espaces verts de résidences privées ?
  • 9 mars - Le Grand Débat National

    Devant le choix assumé du maire de ne pas organiser de débat au Plessis-Robinson (cf. tribune de la majorité, numéro de février), à contrecourant de ce qui se fait dans les communes avoisinantes et partout en France, et afin que les Robinsonnais ne soient pas privés de cette opportunité de s’exprimer librement, les élus de l’opposition ont estimé qu’il était important que ce débat ait lieu. Ils ont donc pris l’initiative de son organisation, ils l’ont fait sans aucune arrière-pensée de récupération politique invitant leurs collègues de la majorité à s’associer à cette démarche à titre personnel, en tant qu’élu responsable et garant du bon dialogue avec les habitants.

    Le maire et les services de communication ont malgré tout accepté de mettre une salle à disposition et d’assurer une communication minimale sur la tenue de ce débat (Le Petit Robinson de mars, panneaux municipaux).

    Le débat aura donc bien lieu, ce sera

    Mardi 9 mars à 20h30 salon Canaletto de la Maison des Arts.

    Pour la clarté du débat et compte tenu du temps imparti, l’intégralité des thèmes ne pourra pas être traitée en une seule fois, mais un temps sera réservé en fin de débat pour que chacun puisse s’exprimer sur des points qui lui paraissent essentiels.
    Les thèmes abordés seront les suivants :

    • Les services publics
    • La fiscalité
    • Le débat démocratique et la citoyenneté
  • 8 mars - Quand la ville s’attaque aux associations et élus qui les dérangent...

    Le débat, la confrontation d’idées, les oppositions font pleinement partie de la Démocratie, qu’elle soit locale, nationale ou internationale. Il serait très dangereux pour l’avenir de vouloir les étouffer, les étrangler financièrement dans l’objectif de les fragiliser et de les faire taire définitivement. Oui aux combats politiques, non aux coups bas politiques.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90



Les tweets "PlessisPS"

Site d'information de la section du Plessis-Robinson du Parti Socialiste